LA FABRICATION D’UN CADRE SUR-MESURE

J’ai appris la fabrication de cadre de vélo à  “the Bicycle Academy” en Angleterre, d’une manière 100% manuelle, avec pour seuls outils, un feutre, une règle, une scie, des limes et un chalumeau. Un passage obligé et formateur pour comprendre et réaliser parfaitement le travail de cadreur.

Aujourd’hui je dispose d’outils de précision qui me permettent d’accéder à une finition haut de gamme.

Dans les grandes lignes, fabriquer un cadre c’est :

– Former (gruger) les tubes afin qu’ils s’emboîtent parfaitement les uns dans les autres
– Pointer tous les éléments sur le gabarit pour figer la géométrie
– Soudo-braser au laiton l’ensemble des éléments selon un ordre bien précis
– Contrôler l’alignement du cadre
– Braser à l’argent les passages de câbles et inserts
– Polir les cordons de brasure à chaque jonction pour les rendre lisses
– Refaire le taraudage du boitier de pédalier et les alésages

Pour gruger (former) les tubes d’une manière très précise et garantir des connexions parfaite, j’utilise une fraiseuse (Sixis 103R). Le maniement de la lime est toujours de rigueur pour les finitions.

Voici une image des tubes principaux après grugeage, ils épousent parfaitement la douille de direction. Encore un ébavurage et c’est prêt pour l’étape suivante.

Afin de garantir un ajustement parfait des bases et des haubans, j’utilise un gabarit pour gruger ces tubes.

Voici un cadre de VTT en taille XL pointé dans le gabarit principal, à partir de ce moment les tubes ne font plus qu’un. 

La technique utilisée pour joindre les composants entre eux s’appelle la soudo-brasure, cette ancienne pratique garantit une haute résistance, à ne pas comparer avec une brasure normale.

En comparant ces deux images, on différencie une brasure brute d’une brasure après polissage.

LES ARTISANS DU CYCLE

Je partage l’atelier avec Edouard Baer et nous avons appelé notre collaboration “les artisans du cycle”.

Edouard est ingénieur et également grand passionné de vélo sous diverses formes. Il n’a pas hésité à accepter ma proposition pour sauter dans la bateau qui avait comme destination le cœur de l’artisanat du cycle.

Nous n’avons pas de site internet commun, mais vous pouvez suivre la vie de l’atelier en image sur notre compte instagram.

J’ai transmis à Edouard toutes les spécificités de la fabrication de cadres. Ensemble, nous poussons les améliorations au maximum, avec conviction, dans le plus noble esprit du travail artisanal. A deux, nous avons avancés bien plus vite que si nous l’avions fait seul, ce partage a une grande valeur pour nos projets respectifs.

Un projet commun est en phase de conception. Inscrivez-vous à la newsletter (page contact) pour ne rien rater.

N’attendez-pas

Votre vélo fait main en Suisse, 
selon vos critères personnels,
vous tend les bras.